Monde réel versus monde imaginaire

Dans quel monde vit-t-on aujourd’hui? quelle est mon monde réel, quel est mon monde imaginaire?

tarifa arte vida janvier09 000026

Qui entre dans mon monde réel et qui entre dans mon monde imaginaire? est ce que le monde de l’autre est compatible avec le mien?

Des questions qui sont si difficiles à répondre….. Comme toujours dans mes traveaux, dans mes expériences, je recherche la vérité.

Parfois cette vérité se change en idéalisme….je quitte alors le monde réel et entre dans l’imaginaire.

Mais est ce que mon monde imaginaire ne rend pas plus beau mon monde réel?

Qui peux  répondre?

Advertisements

About gaetanehermans

Gaëtane Hermans - 25 mai 1971 Diplomes Diplomée en Fotografía. Ecole “le 75”, Bruxelles. Professeur de mindfulness, center for mindfulness, University of Massachussets. Art thérapeute, université François Râblais, Tours. Etudes Psycho-pédagogie, 1995-1996, IPSOC, Kortrijk. Arts Graphiques, 1993-1995, Konikelijke Acamedie Voor Schoone Kunsten (KASK), Gent. Photographie, 1990-1993, Ecole “le 75”, Bruxelles Architecture, 1989-1990, Institut Saint Luc, Bruxelles Humanité en Arts Grafiques (section graphisme), Institut Saint Luc, Bruxelles. Experiences professionelles Photographe profesionnel, 1994 -..... Photographie en interieur y exterieur. Design graphique. Responsable du départament de Marketing, FRS Iberia, 2005 – ...... Design, gestion et production de la publicité et dépliants informatifs de la compagnie. Gestion de l'image de la compagnie. Relation avec le marché européen. Chef du département de facturation, FRS Iberia, 2002-2004, Tarifa. Design et production de vitrines de magasins, 1997-1999, “Bonzai” Bruxelles & “Atamé” Gent. Responsable de magasin de vêtements de luxe, “Marée Haute”,1999, Le Zoute. Responsable de département "tissu et décoration", 1996-1997, Ikea, Ternat. Vendeuse dans un magasin de livre d'Art et littérature francophone, 1995-1996, Herckenrath, Gent. Responsable département de bougies et décoration, 1994-1995, Ikea, Ternat. Evênements et Expositions Création et associée du magasin Foto Luz, 2000 – .............., Tarifa. Studio et laboratoire professionel de photographie. Professeur de photographie pour enfants,Fundación NMAC, 2004-..... Professeur de photographie pour adolescents, Commune de Tarifa , 2006. Exposition individuel, Café azul, 2002, Tarifa. Organizatrice de “BitumeBitumen 99” Festival international de photographie contemporaine de Bruxelles, 1999. Prix dans l'echange de travaux graphique entre les universités de Tilburg (Hollande) et le KASK de Gent (Belgique). Exposition collective dans les deux villes.1997. Exposition de photographie avec Francis Billiet, Gent, 1996. Exposition individuelle, 1995, Bruxelles. Selection et exposition collective, concours “La Mediatine”, 1993, Bruxelles. Projets et rêves Utiliser la photographie comme support et base de dialogue pour les personnes soufrant d'un traumatisme, d'une maladie psychique et/ou d'un trouble du comportement, afin de les aider à comprendre le monde qui les entoure et à se comprendre eux-même. Etudier l'art thérapie. Voyager et continuer à voir le monde à travers de mon appareil photo. Réussir à transmettre des sentiments à travers de mes images. Passions Ma famille, la mer, la tolérance, la connaissance de nouvelles cultures, l'art, le yoga, la musique et en particulier le piano, Mozart, An Pierlé et Bran van 3000.
This entry was posted in thougths. Bookmark the permalink.

3 Responses to Monde réel versus monde imaginaire

  1. gtn says:

    le monde imaginaire est parfois la seule forme que quelqu’un trouve pour survivre à son monde réel. Si il n’a pas le moyen de le créer où de se le créer il faudra accepter les conséquences de ce manque.
    comme tu le dis isabelle, il faut réussir a être en communion…mais tout d’abord avec soi-même avant de pouvoir être en communion avec les autres où l’autre. Pouvoir accepter que notre monde imaginaire est aussi viable que notre mondre reel, que l’un est mon moi émotionnel et l’autre mon moi social….beaucoup de “moi” à mon gout…moi qui penses que pour trouver le bonheur il faut transcender ce moi et s’ouvrire entièrement sur les autres.
    on continue à en parler quand tu veux.

  2. Isabelle B says:

    Je pense que chaqu’un de nous a son propre monde réel, et son propre monde imaginaire. Ce que je perçois comme réel et comme absolument vrais pour moi, n’est parfois pas du tout une réalité pour l’autre. Nous approchons le monde chaqu’un avec nos sensibilités, notre vécu, nos espérances.
    C’est cela qui est passionant: essayer de communiquer avec l’autre pour voir si nos ‘mondes réels’ ou nos ‘mondes imaginaires’ peuvent se toucher, si nous avons des affinités, des valeurs qu’on peut partager, …
    C’est ce que nous espérons tous: pouvoir être en communion.

    Souvent il est difficile de rentrer dans le monde de l’autre. Nous sommes alors déçus, nous nous sentons délaissés, déboussolés.
    C’est là qu’il est important d’avoir recours à son propre monde réel et imaginaire. C’est la source vers laquelle ou doit toujours retourner.
    Gaetane, tu nous montres si bien dans tes images que l’esthétique est pour toi une valeur sûre.
    Je suis également sensible à la poésie qui s’en dégage.

    Merci pour tes images et de vouloir nous faire partager tes pensées. Ainsi tu nous fait découvrir ton monde fastastique, qui peut aussi nous inspirer!

  3. Anonymous says:

    Regarde, c’est le même monde de pesanteur !

    Pour une recherche de la vérité …
    … tes photos racontent des histoires.

    Jérôme Le Guezennec

Comments are closed.